After All

Tout savoir sur les protagonistes de la formation pro !

Partage le post

Tout savoir sur les protagonistes de la formation pro ! Vous êtes nombreux à nous le dire au quotidien :

“Je ne comprends rien ! je cotise mais je ne comprends rien aux mécanismes de la formation professionnelle en FRANCE !” ou encore “Je cotise mais j’ai le sentiment de n’avoir droit à rien pour financer les formations de mes salariés”

Et c’est bien normal, puisque de nombreux changements ont été opérés entre 2020 et 2023. Nous allons tenter de répondre à vos interrogations. En savoir plus (bouton lien vers blog)

Dans le monde de la formation professionnelle et de la taxe d’apprentissage, les stars du show sont l’Urssaf, France compétences, et les opérateurs de compétences (OPCO).

Le job de l’Urssaf

C’est simple, l’Urssaf récolte les cotisations pour la formation pro et la taxe d’apprentissage, puis retransmet cette collecte à France compétences.

L’Urssaf est là pour vous assister avec toutes les formalités déclaratives et contributives (questions sur l’assujettissement, la déclaration, le paiement…). Si vous avez des tracas avec vos déclarations ou paiements, un coup de fil au 3957 (du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00) ou un message via votre espace en ligne, et c’est réglé.

Le rôle de France compétences

Depuis le 1er janvier 2019, France compétences est le chef d’orchestre de la formation pro. Elle se charge de diviser la cagnotte des contributions légales à la formation pro des patrons et des indépendants pour la distribuer aux bons organismes.

Cet argent va aux organismes qui seront en charge de sa redistribution (opérateurs de compétences (Opco), Caisse des dépôts et consignations, régions…), pour alimenter :

  • le plan d’investissement dans les compétences (argent pour les conseils régionaux et France Travail) ;
  • le compte personnel formation (biffet à la Caisse des dépôts) ;
  • l’alternance (thunes pour les Opco pour les contrats d’apprentissage, contrats de professionnalisation et Pro A) ;
  • les fonds de soutien aux CFA (pécule pour les régions) ;
  • le projet de transition professionnelle (soutien aux associations Transitions Pro) ;
  • le conseil en évolution pro ;
  • le permis de conduire des apprentis (pécule à l’agence de service et de paiement).

France compétences informe chaque mois les Opco sur les établissements qui entrent dans leur périmètre, selon les codes IDCC ou Opco déclarés en lien avec leur activité principale et leur lieu d’implantation.

En tant qu’employeur, votre interlocuteur privilégié est votre Opco, qui saura faire le lien avec France compétences si besoin.

France compétences peut prendre contact avec vous, pour éclaircir des points si nécessaire.

Pour en savoir plus sur France compétences :

Les missions des opérateurs de compétences (Opco)

Depuis le 1er avril 2019, 11 opérateurs de compétences (Opco – anciennement OPCA) sont sur le pont pour soutenir la formation professionnelle continue (FPC). Ces organismes ont pour mission de financer l’apprentissage, d’aider les branches à bâtir des certifications pros, et d’accompagner les PME pour qu’elles voient plus clair dans leurs besoins en formation. ils ont un rôle de conseiller et d’accompagnement à l’optimisation et la mise en oeuvre de différents dispositifs de financement de la FPC : plan de développement des compétences (PDC), actions de branches, AFEST, alternance, ect…

Tout savoir sur les protagonistes de la formation pro !

 

Chaque OPCO a pour mission d’accompagner une ou plusieurs branches d’activités. Voici la liste des opérateurs de compétences :

Afdas : culture, industries créatives, médias, communication, télécommunication, tourisme, sport, loisir, divertissement

Atlas : services financiers et conseils ;

Uniformation : social et éducatif, jeunesse, loisirs ; intervention sociale et familiale, aide à domicile ; habitat social ; emploi et insertion ; protection sociale ;

Akto : Opco avec 27 branches pros des secteurs : hôtellerie, restauration, commerce de gros BtoB, travail temporaire, propreté et services, prévention sécurité, transport aérien, manutention aéroportuaire, entretien, location textile, enseignement privé, déchets, services de l’eau ;

Constructys : construction, BTP, négoce de matériaux de construction ;

Ocapiat : agriculture et agroalimentaire ;

Opco2i : Opco inter-industriel : industrie, métallurgie, textile ;

Opco commerce : commerce ;

Opco entreprises de proximité : artisanat (boulangeries, pâtisseries,…), professions libérales ;

Opco mobilités : transports et services de l’auto ;

Opco santé : santé, médico-social, social ;

Chaque année, les budgets à destinations des entreprises sont remis en question. Il faut généralement attendre le début du mois de février pour avoir une grille de prise en charge. Cette grille peut évoluer en cours d’année selon les dépenses occasionnées sur les différents dispositifs préalablement cités. Des efforts considérables sont effectués pour établir des règles de prises en charge les plus juste possible afin qu’un maximum d’entreprises puissent bénéficier de fonds de formation.

More To Explore

Éco-responsabilité

Optimisation énergétique et responsabilité environnementale

Les pratiques éco-responsables essentielles pour les établissements CHR Face à l’urgence climatique et à la hausse des coûts de l’énergie, les établissements CHR doivent adopter des pratiques éco-responsables pour réduire