After All

Food truck pendant les JO – Attention Arnaque

Partage le post

À l’approche des Jeux Olympiques, un nouveau type d’arnaque cible les commerçants et restaurateurs, leur faisant miroiter de faux emplacements pour leurs stands moyennant des acomptes importants. Cette fraude gagne du terrain.

À quelques mois des Jeux Olympiques, le secteur du commerce et de la restauration fait face à une vague d’escroqueries sophistiquées. Des individus malveillants proposent aux commerçants et aux restaurateurs des emplacements de vente sur les sites des Jeux, sous la forme de food trucks, en leur demandant un acompte de plusieurs milliers d’euros.

Cette escroquerie, apparue fin 2023, se distingue par son niveau de sophistication, impliquant l’envoi de brochures et de plaquettes parfaitement imitées à partir des supports officiels du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (Cojop).

Magali Caillat, sous-directrice de la lutte contre la criminalité financière à la police judiciaire, a expliqué pour France 3 la méthode utilisée par les escrocs. Ils entrent en contact avec leurs victimes par courrier ou par e-mail, leur promettant des emplacements privilégiés moyennant un acompte oscillant entre 5 000 et 7 000 euros. Cependant, ces propositions sont totalement fictives, sans aucune réalité derrière. Il est crucial de noter que le Cojop ne sollicite pas directement les professionnels, ces derniers devant plutôt répondre à des appels d’offres via le portail Maximilien, spécialement conçu pour les TPE/PME souhaitant participer aux marchés publics liés aux JO 2024.

Face à la multiplication de ces arnaques, les autorités ont réagi rapidement en ouvrant plusieurs enquêtes, conduisant déjà à des interpellations et mettant en lumière l’ampleur nationale du phénomène, avec des plaintes déposées en région parisienne, mais aussi à Marseille et Nantes. Le Cojop, en collaboration avec On Location, le prestataire officiel d’hospitalité des JO, a également porté plainte, soulignant ainsi la gravité de la situation.

Magali Caillat évoque également la possibilité que les commanditaires de cette escroquerie soient principalement issus d’une communauté délinquante déjà connue pour d’autres types d’arnaques. Les professionnels du secteur doivent donc redoubler de vigilance.

Afin d’éviter de tomber dans le piège de ces escroqueries, les commerçants et restaurateurs sont invités à examiner attentivement les propositions qui leur sont faites, en particulier l’adresse e-mail des expéditeurs, souvent un premier indicateur de fraude. Le Cojop rappelle qu’aucun acompte n’est demandé pour les emplacements de vente, la facturation étant basée sur une redevance proportionnelle au chiffre d’affaires réalisé.

En cas de doute, il est recommandé de contacter directement les organisateurs via l’adresse e-mail dédiée à l’intégrité et à l’application des règles, integrityandenforcement@paris2024.org, où plusieurs dizaines de signalements ont déjà été traités. Cette mesure préventive est essentielle pour protéger les intérêts des professionnels et assurer un déroulement équitable et transparent des opérations commerciales liées aux Jeux Olympiques.

More To Explore

Éco-responsabilité

Optimisation énergétique et responsabilité environnementale

Les pratiques éco-responsables essentielles pour les établissements CHR Face à l’urgence climatique et à la hausse des coûts de l’énergie, les établissements CHR doivent adopter des pratiques éco-responsables pour réduire